Arrivée des pulls de Noël à Charleville-Mézières et Sedan

Affichages : 187

Article paru dans le magazine La Sphère de janvier 2019

Par Françoise Huser

Comme tous les ans depuis plusieurs années, Françoise Huser, Présidente nationale d'Amis Sans Frontières, assez proche géographiquement de Charleville-Mézières et Sedan, emporte les paquets cadeaux souhaités par les associations qui prennent en charge les familles en grande précarité.
A Charleville-Mézières, elle a été accueillie par Marie-Claude Gossard.
Marie-Claude a été ravie de voir tous les cadeaux apportés. Les besoins sont si importants dans cette cité. Le vestiaire est peu achalandé, surtout en ce qui concerne les vêtements adultes. La laverie, mise à disposition des familles, est très utilisée. Une aide efficace est apportée en ce qui concerne les papiers administratifs. Il manque également des jouets pour enfants mais aussi tout ce qui permet d'agrémenter un logement : des rideaux, etc.
Le directeur a mis en place un travail-partage.
Tout est fait pour adoucir la vie plutôt dure des habitants de ces grands ensembles. Quel dévouement chez les personnes qui font fonctionner cette association !
Les tricots, venant de toutes les régions de France et présentés en paquets cadeaux, feront bien des heureux à Noël.

A Sedan, c'est le foyer l'Espérance qui a reçu les cadeaux d'ASF.
Ce centre accueille aussi des mamans et enfants.
Stéphanie Protin, travailleur social, est ravie de pouvoir offrir bientôt de si beaux cadeaux.
Valérie Prudhomme, Directrice du centre, informe que de nouvelles personnes seront installées au foyer.
Ce sont des enfants étrangers, mineurs, non accompagnés (ils sont sans leur famille, sans papiers). Ils ont besoin de protection. 81 jeunes seront prochainement hébergés.
Le personnel sera présent pour mettre en place des cours de français langue étrangère (le F.L.E). Puis les jeunes passeront différentes épreuves, en partenariat avec l'éducation nationale, pour obtenir des équivalences le A1, puis le A2, ce qui correspond au certificat d'études, puis le B1, B2 pour une équivalence du brevet, etc. Ces adolescents seront pris en charge par des éducateurs pour monter un projet et, en fonction de leur évolution, ils pourront effectuer des stages en alternance, école/entreprise.
Un centre bien mené avec le souci de faire progresser chaque personne à son rythme.